Ni petits gris ni petits hommes verts

Illustrations de créatures décrites lors de rencontre rapprochées issues d’un magasine japonnais de 1975. La double distance, culturelle et temporelle, permet d’apprécier à quel points il s’agit là d’un imaginaire (« imaginaire » dans son sens strict : « représentation » « image mentale ») à la fois comportant de visibles emprunts à celui de la science-fiction et en même temps très nettement distinct de lui. On constate aussi à quel point il s’agit d’un univers visuel riche et aux possibilités d’interprétations loin d’être épuisées.

Vintage Japanese representation of aliens from close encouter

vintage representations of aliens witnessed in close encounter of the third kind

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>