Tag Archives: Animal rights

Non à la maltraitance des pokémons !

Dans Pokemon Black and Blue, Pikachu décide de faire volte-face et lutter pour s’émanciper des traitements cruels infligés à lui et aux siens par des dresseurs sans scrupules !

Partout où a été relayé cette initiative de l’association Peta (une association de protection des animaux. Pour dire vite : une sorte d’équivalent américain de la SPA.) c’était toujours pour la critiquer violemment.
Critiques à mon sens injustifiées.
Pourtant c’est pas mal fichu du tout, avec une jouabilité assez au delà de ce qu’on pouvait attendre d’un petit jeu visant simplement à transmettre une opinion.
De plus c’est totalement pétris de références pointues au jeu Pokémon. Typiquement le travail d’un vrai fan du jeu et pas simplement un plaidoyer construit à partir de ouï-dires auxquels les critiques des jeux-vidéos nous ont habitués.
Dans l’ensemble, en plus, ça ne se prend jamais vraiment totalement au sérieux.
A final un de ces exercices de pensée autour d’une icône la pop-culture auquel internet nous a habitué (ie: prendre un élément de la pop-culture, le repenser à partir d’une altération du type « et si ? »), extrapolé à partir de l’idée : « Et si, en fait, on regardaient Pokémon comme ce que c’est, en fait : un jeu mettant en scène des combats d’animaux et dont on a gommé la face sombre et violente ? ».

Ce qui ne veux évidemment pas dire qu’il faudrait réduire Pokémon à un jeu sadique qui devrait être interdit. Il n’y a que les imbéciles de censeurs bouteurs d’autodafé pour échouer de cette façon à constater la subtile ambivalence des œuvres d’art.
En l’occurrence, pour moi, Pokemon est une excellente sensibilisation à l’amour de la nature et des animaux : Passer des heures à rechercher de nouvelles créatures, essayer de les connaitre et comprendre leurs cycles et mode de vie pour compléter sa collection… Tout à fait l’esprit du naturaliste.
D’ailleurs la série donnera naissance sur N64 à un jeu qui fut l’un jeux non-violents les plus créatifs et les plus réussi jamais réalisé : Pokemon Snap.
Où la victoire s’obtient par l’observation d’animaux en liberté plutôt que par leurs captures.
A sleeping Snorlax from Pokemon Snap

Pokémon Noir et bleu, une parodie par PETA